Application hybride ou native
pour votre business ?

22/04/2021
Vous désirez créer ou refondre une application mobile professionnelle, et vous vous demandez quelle approche privilégier ? Est-il plus judicieux de développer une application hybride ou une application native  ? Nous vous donnons ici quelques clés pour vous permettre d’y voir plus clair.

Une application native

Une application est dite native quand elle est développée dans le langage propre à un système d’exploitation (OS). Par exemple, une app’ native Apple est développée en SWIFT et ne tourne que sur IOS.

Les avantages

  • elle utilise les fonctionnalités intégrées de l’OS ;
  • l’accès direct aux ressources de l’appareil lui confère des performances élevées : elle est plus rapide, plus fluide et plus sécurisée.

Les inconvénients

  • elle coûte plus cher en développement (puisque souvent, il faut en créer une pour chaque plateforme, IOS et Android) ;
  • sa duplication entraîne des frais de maintenance forcément plus élevés, et idem pour les évolutions qui ne manqueront pas de voir le jour ;
  • il faut disposer des ressources humaines possédant les compétences sur chaque plateforme ciblée : en clair, un développeur mobile pour chaque app’.
L’expérience utilisateur offerte par une application native est souvent supérieure à celle offerte par une application hybride.  Entre autres grâce, à la prise en charge native du moteur graphique, ce qui induit une expérience fluide et un chargement rapide des contenus et éléments visuels.

Une application hybride

Une application hybride est multiplateforme : elle tourne aussi bien sur Android que sur IOS mais aussi sur le WEB. L’unicité du code source permet d’aller plus vite que s’il fallait sortir deux applications natives. Cela facilite également les mises à jour, correctives ou évolutives.

Les avantages

  • elle est plus rapide à développer (un code plusieurs plateforme avec des adaptations mineurs)
  • en générale, moins coûteuse
  • et plus facile à maintenir et à faire évoluer.

Les inconvénients

  • l’application hybride est moins performante
  • elle doit rester simple pour gagner en stabilité.
Le gros point fort de l’application hybride est donc sa rapidité de mise en œuvre sur l’ensemble du parc mobile. La solution hybride est très efficace si votre projet est de sortir une application dans de courts délais. Cela peut aussi être un choix intéressant afin de tester une première version applicative sur votre marché. Aujourd’hui, les applications hybrides sont capables de réaliser les mêmes choses que les natives, au prix d’une couche de code supplémentaire et d’une performance moindre :
-> notifications Push ;
-> accès à toutes les fonctionnalités du téléphone (caméra, micro, GPS, accéléromètre, Bluetooth…).

Un atelier technique pour vous aider à choisir

Il n’y a pas de bon ou mauvais choix, entre application mobile native ou hybride. Pour choisir la solution idoine, il convient de cerner l’ensemble de vos besoins :
  • définition précise de votre objectif : obtenir la meilleure expérience utilisateur ? réduire le time-to-market ?
  • l’application sollicitera-t-elle beaucoup la plateforme (par exemple, une application nécessitant des ressources graphiques importantes – 3D, jeu, temps réel…) ? ;
  • définir votre budget sur le long terme ;
  • penser en termes d’évolutivité.
Sachez également que les technologies utilisées diffèrent. Ceci peut être un point important dans le cas où vous ne souhaitez pas externaliser la maintenance de votre application. Il vous faudrait alors disposer des compétences adéquates en interne : 
  • pour une application hybride, les langages en vogue sont notamment, Vue.js et Angular (IONIC) en front et PHP Laravel en back 
  • pour un développement natif, le langage Swift est nécessaire sur iOS, et Java ou Kotlin sont utilisés sur Android.
Enfin, quelle que soit sa nature, ne perdez jamais de vue qu’elle doit avant tout répondre aux besoins des utilisateurs.

Conclusion

MobileThinking utilise l’approche Design Sprint pour vous livrer en 5 jours un prototype testé par des utilisateurs. Comprendre, diverger, décider, prototyper, tester : une équipe dédiée aux compétences variées obtient en 5 étapes une solution unique. Cette méthode basée sur le Design Thinking permet notamment : d’obtenir rapidement un prototype avec un investissement minimal, de réorienter le projet si nécessaire tout aussi rapidement.

Une fois validé l’éventuel prototype obtenu dans un atelier Design Sprint, une étude technique complémentaire permet de faire le choix définitif entre application native et hybride, et de déterminer la technologie qui sera utilisée. L’externalisation du développement de votre projet vous libère des contraintes techniques, et vous permet de bénéficier de l’expertise de professionnels aguerris au développement mobile.

L’arbitrage technique entre hybride et natif est donc une affaire d’objectifs tout autant que de budget ou de planning. Forts de notre expertise en développement mobile, en transformation digitale et Design Sprint, nous sommes à même de vous guider dans votre choix. Contactez-nous dès aujourd’hui et étudions ensemble votre projet afin de déterminer la solution répondant idéalement à l’ensemble de vos besoins.